Le Musée

Le Musée doit son existence à un homme extraordinaire, Frederick Stibbert (1838-1906), de père anglais et de mère italienne, né à Florence mais éduqué en Angleterre.

Il est issu d'une famille de militaires : son père fut colonel des prestigieuses Coldstream Guards, quant à son grand-père, il fut gouverneur général du Bengale, en Inde. C’est à cette époque que la famille commence à s’enrichir et le jeune Stibbert héritera de cette fortune, plus tard, à l'âge de vingt ans.

Il s’initie très tôt au collectionnisme et crée sa propre collection, son musée, sur les collines de Montughi. "Mon musée", c’est ainsi qu’il l’appelait, " me coûte de grosses sommes d'argent, beaucoup d’attention et d'efforts", ajouta-t-il dans son testament. A sa mort, le Musée fut légué à la ville de Florence.

Le Musée est aujourd’hui géré par une Fondation selon le souhait de Stibbert par testament. Il légua tout d'abord son patrimoine muséal à la Nation Britannique qui y renonça, c’est pourquoi la Ville de Florence en devint le premier légataire testamentaire. Il était cependant demandé de conserver les collections à l'endroit et dans l’environnement choisi à cet effet et d'ouvrir le Musée au public, en particulier aux experts et aux jeunes pour qu'ils puissent forger leur éducation.